La présidente régionale de AFAO/WAWA Mme Khady FALL TALL en pleine séance de transformation de céréales locales

Mme Khady Fall Tall en peine activité de transformation de céréales locales

Bientôt un film biographique retraçant le riche parcours de la Présidente de l’AFAO, Mme Khady FALL TALL

Parcours aujourd’hui auréolé de gloire et de succès mais pas évident au début où les obstacles furent nombreux au point de paraître insurmontables. Asséna avec force une compagne de longue date de la présidente régionale, Mme Maimouna FALL GUEYE une des pionnière de l’AFAO et présidente de la cellule AFAO de Dakar
Pour les besoins de cette oeuvre combien exaltante, la présidente régionale de AFAO/WAWA Mme Khady FALL accompagnée d’une forte délégation a effectué une séance de travail au niveau du centre de formation AFAO sise à Gorom. De prime abord, elle a revêtu avec beaucoup de nostalgie une blouse blanche, un masque à nez et des gants. Avec ces équipements, la présidente régionale s’est installée dans l’unité de transformation des produits agricoles pour s’adonner aux tâches liées au processus de transformation des céréales. La main plongée dans une petite bassine contenant un mélange de farine de mil et du riz, Mme la Présidente régionale arrive à composer des granulés (araw) de mil. Et avec le concours du petit tamiseur traditionnel, elle affine les granulés. En véritable transformatrice de céréales locales, la main à la pâte, la présidente venait de donner le ton à une journée dédiée aux activités de transformation des céréales locales
A la suite de cette séance de travail, Mme TALL en compagnie de quelques pionnières et responsables de AFAO/WAWA, a présidé une cérémonie de témoignages au cours de laquelle le parcours de l’association des femmes et celui de sa présidente régionale ont été visités dans leurs moindres recoins.
Les enseignements à tirer de cette activité sont nombreux mais le fait saillant est que les Femmes africaines d’une manière générale sont les maîtresses de leur destin. A ce titre, avec une bonne planification, une organisation méthodique et un travail sans relâche, elles pourront atteindre leurs nobles objectifs qui ont pour noms: développement économique et social, paix, sécurité et prospérité pour ne citer que ceux-là.
Visitez l’album de cette activité

Session de renforcement de capacité en éducation financière au centre de formation AFAO sis à Gorom

Le CAWTAR en partenariat avec l’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest (AFAO) et l’Alliance pour la migration, le leadership et le développement (AMLD)  organise une session de renforcement de capacités en éducation financière.

Objectif : Renforcer les capacités en leadership et en éducation financière des formées

Cible : 10 Femmes de AFAO et 10 Femmes de AMLD qui savent lire et écrire le français.

Date : le 29 et 30 Mars 2018

Lieu : Le Centre de Formation et d’Incubation de AFAO sis à Gorom 1

Formateur : Mr Nifel MAHJOUB du CAWTAR

Visitez l’album du 1er jour de formation

Jour 2 de la formation et remise des attestations

Projet AFAO-CAWTAR: Visites de suivi et d’encadrement des Femmes bénéficiaires du projet à Louga, Fatick et Kaolack

Projet AFAO-CAWTAR: Visites de suivi et d’encadrement des Femmes bénéficiaires du projet “Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits agricoles”

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la 3ième et dernière phase du projet dénommé “Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits agricoles”, AFAO/WAWA en partenariat avec le CAWTAR et grâce à l’appui de la BID et de la BADEA, a organisé des missions de suivi et d’encadrement des Femmes bénéficiaires au niveau des 3 régions cibles du projet à savoir Kaolack, Fatick et Louga.

 

Il est important de souligner qu’à travers la 1ère composante dudit projet “Renforcement de capacité sur les techniques modernes de transformation des produits agricoles”, 120 femmes au total ont été formées dont 40 par région.
Pour rappel, en vue de la pérennisation du projet et en phase avec sa 2ème composante, un atelier de capitalisation et de partage des expériences s’est tenue le 12 décembre 2017 au centre de formation des femmes de l’AFAO sis à Gorom. Au cours de cet atelier un important lot d’équipements a été gracieusement distribué aux femmes bénéficiaires du projet. En réceptionnant ces équipements, elles ont promis d’en faire bon usage et d’installer leurs propres unités de transformation de produits agricoles au niveau de leurs régions.
Pour les besoins d’encadrement et de suivi pédagogique des 120 bénéficiaires sur les acquis du projet, des missions de visites sur le terrain ont été déroulées durant la 2ième quinzaine du mois de janvier 2018 par AFAO respectivement à Louga, Fatick et Kaolack

Visitez les albums des visites effectuées dans les 03 régions du projet:
Album 1: l’étape de Louga

Album 2: l’étape de Fatick

Album 3: l’étape de Kaolack

Projet AFAO-CAWTAR: Missions d’accompagnement et suivi pédagogique sur le terrain


Dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé “Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits agricoles”, AFAO/WAWA maître d’ouvrage dudit projet a organisé des missions d’accompagement et de suivi pédagogique sur le terrain.
Ce projet cible les 3 régions suivantes Kaolack, Fatick et Louga. Et à travers sa 1ère composante “Renforcement de capacité sur les techniques modernes de transformation des produits agricoles”, 120 femmes au total ont été formées dont 40 par région.
En vue de la pérennisation du projet et en phase avec la 2eme composante, un atelier de capitalisation et de partage des expériences s’est tenue le 12 décembre 2017 au centre de formation des femmes de l’AFAO sis à Gorom. Au cours de cet atelier un lot important d’équipements a été gracieusement distribué aux femmes bénéficiaires du projet. En réceptionnant ces équipements, elles ont promis d’en faire bon usage et d’installer leurs propres unités de transformation de produits agricoles au niveau de leurs régions.
Pour les besoins d’accompagnement et de suivi pédagogique du projet, ce 23 janvier 2018, une mission composée de formateurs expérimentés s’est déplacée sur Louga. En recevant la mission, la présidente de AFAO Louga, Mme Daba Ndiaye SECK a salué cette belle initiative. Cette mission a pour objectif essentiel d’accompagner les bénéficiaires du projet et de faire le suivi sur le terrain pour vérifier si les enseignants reçus sont bien appliqués sur le terrain. Au cours des différentes séances de travail, les formateurs ont apporté des conseils aux femmes bénéficiaires. Pour l’essentiel, les différentes séances de travail ont tourné sur les questions suivantes :
– les techniques de transformation de certains produits saisonniers disponibles dans leur région
– les techniques d’utilisation du matériel reçu
– les problèmes d’emballage des produits finis
– les techniques de commercialisation et d’écoulement des produits finis
– les informations requises à afficher sur les étiquettes des produits finis
– les pièces à fournir pour pouvoir vendre dans les grandes surfaces et pour l’exportation des produits finis à l’étranger
Sur toutes ces interpellations, l’équipe missionnaire à apporter des réponses pertinentes aux femmes bénéficiaires du projet. Elles ont beaucoup apprécié la qualité des échanges. Au terme de la mission, Mme Daba Ndiaye SECK, a exhorté les femmes bénéficiaires à faire bon usage des conseils des formateurs. En outre, elle a au nom des femmes de Louga bénéficiaires du projet fortement remercié la Présidente régionale de l’AFAO Mme Khady Fall TALL pour sa diligence et ses nombreuses initiatives et actions en faveur des femmes de l’Afrique pour leur autonomisation économique. Dans le même ordre d’idées, La présidente de AFAO Louga a également adressé les vifs remerciements des femmes à l’endroit des partenaires stratégiques du projet à savoir la BID, la BADEA, et le CAWTAR.

Tenue de l’atelier de capitalisation et de partage du projet l’Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits Agricoles


Dans le cadre son partenariat avec les 03 institutions suivantes : la Banque Islamique du Développement (BID), la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et le Center of Arab Woman for Training and Research (CAWTAR), l’AFAO/WAWA a organisé un atelier de capitalisation et de partage d’expériences portant sur le projet intitulé : « Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits agricoles ». Ce projet avait comme cibles les femmes des 03 régions suivantes : Fatick, Kaolack et Louga.
Le dit atelier s’est tenu le 12 décembre 2017 au centre de formation et d’incubation de l’AFAO sis à Gorom 1 dans la Commune de Bambylor. Il a réuni un parterre d’autorités parmi lesquelles on pouvait noter M. Abdoulaye Dahibou SECK Directeur du Fonds National de la Promotion de l’Entreprenariat Féminin venu représenter Madame le Ministre de la Femmes, de la Famille et du Genre empêchée.
La cérémonie a enregistré plusieurs allocutions dont celle de la présidente régionale de l’AFAO, Mme Khady Fall TALL. Après avoir souhaité la bienvenue aux officiels et aux différentes délégations, elle a fait remarquer que la finalité de ce projet est de lutter efficacement contre la pauvreté des couches les plus vulnérables de la société.
En retraçant les différentes péripéties du projet, Mr TALL Ibrahima Directeur du centre, a rappelé que dans le cadre de ce projet, l’AFAO a mis en œuvre de Mai 2016 à Décembre 2017, différentes activités dont :
– 06 ateliers de formation portant sur les thèmes suivants : (1) transformation des produits locaux (céréales, fruits et légumes), (2) Marketing et gestion financière simplifiée ,( 3) genre, leader, leadership, et (4) autonomisation économique des femmes. A la fin de chaque atelier de formation, des missions de suivi-évaluation sont organisées dans les régions cibles du projet. A cela s’ajoute, un appui conséquent aux femmes bénéficiaires du projet dans le cadre de foires régionales organisées au niveau de leurs terroirs pour leur permettre de promouvoir leurs produits .

Un des moments forts de cet atelier en particulier et du projet en général, est sans nul doute la cérémonie de distribution d’importants lots d’équipements remis gracieusement aux femmes bénéficiaires pour leur permettre d’installer au niveau de leurs régions respectives des unités semi-industrielles de transformation de produits agricoles locaux. Au décompte final, les femmes bénéficiaires auront 03 unités de transformation réparties dans les 03 régions cibles du projet. Aux noms des femmes bénéficiaires, les 03 Présidentes des cellules régionales de AFAO/WAWA, récipiendaires des lots d’équipements pour le compte de leur région, ont magnifié ce geste de haute portée historique qui diront-elles s’inscrit en droite ligne avec l’objectif global de ce projet à savoir autonomisation économique des femmes à travers la promotion de l’auto emploi.
D’ailleurs Mr SECK le représentant du Ministre de la Femme, de la Famille et du Genre souligna que ce projet est en phase avec la vision de M. Le Président de la République son Excellence M. Macky SALL à travers le Plan Sénégal Emergeant (PSE) au niveau de l’axe 1 : transformation structurelle de l’économie avec la création de richesses et d’emplois et de l’axe 2 : la promotion du capital humain

Les femmes ont promis de faire bon usage de ces lots de matériels. Elle ont confondu en remerciements les partenaires stratégiques du projet à savoir la BID, la BADEA, et le CAWTAR. Elles ont décerné sous un standing ovation, un satisfecit général et une mention très honorable à l’honorable Présidente régionale de l’AFAO/WAWA, Mme Khady Fall TALL qui ne cesse d’œuvrer pour le bien être de la Femme Africaine à travers des projets et programmes de développement.

Visitez l’album photos de l’atelier

Regardez sur cette vidéo les temps forts de l’atelier :

Atelier de capitalisation et de partage du Projet AFAO-CAWTAR

Atelier de capitalisation et de partage du Projet
« Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits Agricoles »

I. Contexte et justification
L’AFAO-WAWA, en tant qu’organisation de femmes a fait de la DIMENSION GENRE, dans les politiques publiques, son Cœur de métier. C’est ainsi en collaboration avec le CAWTAR, la BID et la BADEA, l’AFAO a mis en œuvre de Mai 2016 a Décembre 2017 « Un Projet d’autonomisation des Femmes du Sénégal Pour la valorisation des produits agricoles », au profit des femmes des régions de Kaolack, de Fatick et de Louga. L’objectif global du projet est l’autonomisation économique de 120 femmes des régions de Fatick, Kaolack et de Louga via la transformation des produits agricoles. Pour atteindre cet objectif différentes activités ont été mise en œuvre : Renforcement de Capacités des femmes transformatrices des produits agricoles, participations aux foires régionales, des activités de communications etc.
Dans le cadre des activités de communication un atelier de Capitalisation et de partage sur les acquis du projet sera organisé le 12 Décembre 2017 à Gorom.

II. Objectif de l’Atelier

L’objectif général de la rencontre est de partager les résultats et les bonnes pratiques du projet avec les différentes catégories d’acteurs et de nouer un partenariat stratégique avec les différentes parties prenantes en charge de l’intégration et de l’autonomisation économiques des femmes.

De façon spécifique l’atelier à vise à :
– Informer les acteurs intervenants et les parties prenantes sur le projet, ses résultats ;
– Faire le point sur la situation économique des femmes bénéficiaires du projet.
– Obtenir l’engagement et le soutien des parties prenantes sur les perspectifs projets.
– Accompagner les femmes formées en les dotant d’important lot de matériels pour la transformation.

III. Résultats attendus

– Les parties prenantes sont informées sur le déroulement du projet, de ses objectifs de ses activités et leurs modalités de mise en œuvre ainsi que de ses résultats attendus.
– Un important lot de matériels est distribué aux femmes formées
– La situation économique des femmes formées est faite
– l’engagement et le soutien des parties prenantes sont obtenus.
– un rapport d’atelier est édité.
IV. Date, lieu et durée de l’atelier

L’atelier de lancement aura lieu à Gorom 1 KM 18 Route de Sangalkam (Centre de Formation et d’incubation Oluremi Tinubuu de AFAO) – Dakar le Jeudi 17 Décembre 2017 à partir de 9 heures précises.

V. Participant(e)s

L’atelier regroupera
– Le ministère de la Femme, de la Famille et du Genre
– Le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural
– Le ministère du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel, et des PME
– Le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat
– Monsieur le Directeur Régional de la BID en Afrique de l’Ouest/Dakar
– Dr. Daouda THIAM 1erVice Président Chargé de l’intérim/CCIAD
– Monsieur le Directeur Général de l’ONFP
– Dr. Abdou TENKOUANO Directeur Exécutif du CORAF
– Monsieur le Directeur Général de l’ASEPEX
– Monsieur le Maire de Sangalkam
– Monsieur Ndiagne DIOP Maire Commune GOROM
– Les membres des cellules nationales AFAO du Sénégal,
– Les notables de la commune de Gorom 1
– La presse et les personnes ressources.

VI. Déroulement des travaux
L’atelier d’une demi-journée comportera une cérémonie officielle d’ouverture et de clôture à laquelle prendront part les autorités du Ministère de la femme et celles du Ministère de la formation professionnelle. Tenant compte de la thématique et de l’orientation de l’atelier, un consultant sera appelé à faciliter les travaux.
Ensuite des présentations sur l’appropriation et les mécanismes de suivi seront faites après la cérémonie officielle:
 Les échanges d’expériences sur les acquis du projet par les femmes des régions de Fatick, de Kaolack et de Louga
 La cérémonie de remise de matériel pour l’accompagnement des femmes
 La contribution de la Transformation des produits agricoles sur l’amélioration des conditions de vie de la femme.

Contact :
Pour toute information veuillez appeler aux numéros suivants
AFAO SIEGE : 33 864 64 91/ Email : afaowawa@afaowawa.org

Télécharger les Termes de référence de l’atelier

Projet AFAO-CORAF: atelier de formation sur la transformation de la pomme de cajou – Centrre AFAO Gorom

DSC_0038 Après Ziguinchor au début du mois de mai 2017, le centre de formation AFAO Gorom abrite un atelier de formation portant sur les techniques modernes de transformation de la pomme de cajou. Cet atelier entre dans le cadre du projet CORAF-AFAO pour le renforcement des capacités des actrices de la chaîne anacarde. Ce présent atelier compte 25 bénéficiaires dont 13 viennent de Gorom et les 12 de Thiénaba. Il se tient du 29 mai 2017 au 03 juin 2017 au centre de formation et d’incubation des femmes de AFAO sis à Gorom 1, commune de Bambylor, zone des niayes – département de Rufisque.

Visitez l’album de l’atelier de formation

AFAO-CAWTAR: atelier de formation sur l’autonomisation économique des femmes

Dans le cadre de la dernière phase de mise en oeuvre du projet AFAO-CAWTAR , l’AFAO déroule une session de formation portant sur l’autonomisation économique des femmes.
Cet atelier vise à renforcer les capacités de 9 relais qui seront chargés de porter et de booster les activités du projet au sein de leurs communautés. Il faut souligner que ce projet est déployé au niveau des 3 régions suivantes Fatick, Kaolack et Louga. Chaque région a envoyé 3 femmes pour les besoins de cette session de renforcement de capacité
Pour rappel, dans le cadre de ce projet, 120 femmes au total ont eu à bénéficier d’une formation sur la transformation des produits agricoles dont 40 bénéficiaires par régions.
Le présent atelier de formation des relais se tient au centre de formation et d’incubation des femmes sis à Gorom 1 dans la commune de Bambylor
A l’ouverture, M. Tall après avoir souhaité la bienvenue aux 3 délégations régionales (Fatick, Kaolack et Louga) a rappelé le contexte et l’importance de cette formation. Mr DIATTA consultant formateur, après avoir partagé le thème de la formation et les conditions de son déroulement, a invité les bénéficiaires à se présenter et à décliner leurs attentes par rapport à cette formation. Tour à tour les bénéficiaires se sont présentées et ont exprimé leurs attentes.
Sur ce, M. DIATTA démarre la formation par une introduction du thème avec une présentation sur diapo. Par la suite 3 groupes ont été constitués pour réfléchir sur les questions suivantes:
1/ les facteurs qui bloquent l’autonomisation des femmes dans le domaine économique
2/ les solutions pour remédier aux blocages identifiés
A l’issue de leur réflexion, les 3 rapporteuses ont brillamment présenté en plénière leurs travaux. Des débats et échanges riches s’en ont suivis.
Il faut rappeler que ce projet d’autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits agricoles est co-financé par la BADEA et la BID. Il est placé sous la supervision du CAWTAR. Et l’AFAO est chargée de sa mise en oeuvre

Visiter ci-dessous l’album de l’atelier de formation:

Projet AFAO-CAWTAR: 6ème session de formation – Avril 2017

Projet_CAWTAR_Session_6_Av-2017-J1_20 ALAUNE Projet : Autonomisation des Femmes du Sénégal par la valorisation des produits agricoles
Atelier de renforcement de capacité
Partenaires financiers: BADEA et BID
Partenaire technique: CAWTAR
Mise en oeuvre: AFAO/WAWA
Session n° 6 – Avril 2017
Cible: 20 Participantes dont 7 venant de kaolack, 7 de Louga et 6 de Fatick.
Ce lundi 10 avril 2017 démarre la 6eme et dernière session de formation du projet CAWTAR. Elle réunit au centre de formation et d’incubation des femmes sis à Gorom 20 participantes venant des 3 régions cibles du dit projet à savoir Factick (06), Louga (07) et Kaolack. Au total 6 sessions x 20 participantes soit 120 femmes ont bénéficié de renforcement de capacité sur les modules suivants:
– Techniques modernes de transformation et conservation des Céréales locales
– Techniques modernes de transformation et conservation des Fruits et légumes
– Initiation au Marketing et à la gestion financière simplifiée
– Genre, résilience, leaders et leadership.
Au cours de la cérémonie d’ouverture de présente session de formation 6ème du genre, Le directeur du centre de Gorom après avoir souhaité la bienvenue aux 20 participantes, les a exhorté à ne ménager aucun effort pour la réussite du projet. A la suite les formateurs ont détaillé le planning de l’atelier de formation.
Il faut noter qu’à la fin de chaque session de formation, AFAO dépéche une mission d’audit et de suivi dans les 3 régions cibles du projet pour apprécier et évaluer l’appropriation du projet au niveau des unités de production des femmes.
A la fin du projet, un atelier de partage et de capitalisation sera organisé par l’AFAO en étroite collaboration avec ses partenaires. Cet atelier sera le prétexte de mettre à la disposition des bénéficiaires des lots d’équipements pour leur permettre de pouvoir travailler avec des outils appropriés au niveau de leurs unités de production

Visiter l’album de l’atelier de formation ci-dessous: